Futurs 5ème : présentation classe APPN

Parents de futurs 5ème,

Vous avez été destinataire d’une plaquette présentant le projet classe APPN dans le dossier d’inscription pour la 5eme. Néanmoins plusieurs d’entre vous ont posé des questions quant aux contenus du projet, les obligations d’inscription à l’AS, la charge de travail supplémentaire …

Habituellement nous prenons le temps avec nos classes de 6eme de leur présenter oralement la philosophie de cette classe, les implications liées à son appartenance, le niveau d’exigence sportive…

Chaque élève a le droit de choisir ou de ne pas choisir la classe APPN mais en connaissance de cause, et non sur des on-dit ou des représentations erronées.

Aussi à part un handicap physique sévère (dispense à l’année) ou un comportement totalement irrespectueux des consignes (sécurité dans les pratiques), tous les élèves peuvent prétendre à la classe APPN. Les cas spécifiques peuvent faire l’objet d’un entretien individuel.

C’est une classe de découverte des milieux et non une classe sportive (ces structures appartenaient auparavant aux classes sportives mais nous avons décidé de ne pas rester dans ce dispositif sportivement sélectif), aussi son niveau estimé faible ou fort en sport n’est pas un critère décisif.

Le groupe qu’on souhaite solidaire s’adaptera toujours aux moins rapides («  adapter son engagement en fonction du partenaire ; se mettre au service de la progression d’autrui» ) et certains enfants progressent significativement au cours de l’année.

Certes, on attend de la détermination et de l’envie chez tous mais aucun niveau de performance minimum n’est défini. Les activités physiques sont un moyen de parcourir et de découvrir les milieux

Scolairement, la classe APPN accueille tous les élèves, certains en difficulté scolaire pouvant trouver une motivation et une certaine dynamique dans ce groupe.

Quelques obligations se greffent sur ce projet :

  • Les sorties VTT ( 6 à 8 fois dans l’année) impliquent la possession d’un VTT ; pas besoin d’un VTT « de luxe » mais d’abord d’un vélo en bon état (frein, dérailleur, pneus ) ; l’achat d’un vélo pour la classe APPN n’est donc pas une nécessité surtout que votre enfant va sûrement beaucoup grandir dans l’année suivante.

Le transport du VTT pose souci pour les demi-pensionnaires mais nous avons toujours trouvé des solutions pour gérer l’acheminement du vélo au collège (arrangement entre les familles, dépôt du VTT la veille au collège….)

  • L’inscription à l’association sportive est effectivement obligatoire mais elle n’implique pas une présence tous les mercredis après-midi. Certes, on espère dans cette classe bénéficier d’un élan et d’une émulation qui feraient que régulièrement les élèves de cette classe participent aux activités de l’AS et on les incitera mais il n’y a pas d’obligation pour toutes les activités.

Seules les activités de pleine nature rentrent dans un contrat de pratique minimum en tenant compte également des capacités de l’élève ; cela revient à 3 ou 4 mercredis dans l’année (cross ; journée blanche ski, escalade ou orientation, journée multisport) . Mais rien ne l’interdit de venir 25 mercredis s’il est motivé.

En terme de charge de travail, l’APPN ajoute une heure d’EPS en plus à l’emploi du temps ; votre enfant peut bénéficier encore de 2h30 à 3h d’étude par semaine.

Par ailleurs le travail de composition d’un « guide VTT, découverte » qui relate et commente les sorties réalisées et les éléments des milieux découverts réclame entre 15 à 20 ‘ par semaine.

De plus une partie de ce travail peut servir de support dans d’autres matières, notamment en français et en SVT. On essaye et on espère toujours impliquer un maximum de collègues de l’équipe pédagogique pour qu’ils s’appuient sur le contenu de nos sorties pour illustrer leurs cours.

Les raids font partie également d’une obligation car ils sont l’aboutissement du projet : généralement un raid hivernal de 2 ou 3 jours (vallée de la Brévine) et un voyage de 5 jours en fin d’année (Thonon l’an dernier ; l’Ardèche les années précédentes) où le vivre ensemble est primordial.

S’adapter mutuellement avec indulgence aux fonctionnements de chacun, adopter une logique de groupe, se répartir les tâches quotidiennes pour le confort de tous s’ajoutent au contenus purement sportif du séjour.

 

Après cette année particulière, cette période de confinement, on vous propose plus de nature et plus de sorties en plein air. Cela ne peut être que bénéfique.

 

Nous sommes à l’écoute de vos interrogations.

Respectueusement

Les professeurs d’EPS.